Press "Enter" to skip to content

Notre histoire

Création

ACINA est née à la fin de l’année 2013 de la volonté de deux jeunes professionnelles souhaitant s’impliquer de manière innovante auprès des personnes étrangères en situation de précarité et de mal-logement. 

Les co-fondatrices,

se sont rencontrées au cours d’un stage au siège du Secours-Catholique Caritas France au pôle Europe en 2013

Sarah, à droite (30 ans): diplômée en droit et science politique et titulaire d’un Master 2 en coopération internationale, action humanitaire et politiques de développement, Sarah a réalisé deux stages en coopération culturelle, avant de se former en Création, gestion et évaluation de projets à l’Institut Bioforce et en droit international humanitaire au PHAP en Jordanie. Sarah a travaillé auprès des populations réfugiées et victimes de la traite des êtres humains au sein de plusieurs ONG internationales et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés.

Laura, à gauche (29 ans): titulaire d’une licence en relations internationales et études européennes, a ensuite obtenu un Master 2 en Roumanie en management des institutions publiques, et un Master 2 en solidarité internationale, action humanitaire et reconstruction en France. Formée à la gestion de projet, Laura a travaillé auprès des populations en bidonville à Lille et à Paris au sein de plusieurs associations de solidarité.

Evolution

  • ACINA est une association loi 1901 qui existe juridiquement depuis le 11 janvier 2014. Elle a désormais obtenu toutes les autorisations et éléments permettant son bon fonctionnement (statuts, récépissé, compte bancaire etc.).
  • Elle a été reconnue association d’intérêt général par une confirmation de l’administration fiscale en date du 14 janvier 2015.
  • Elle bénéficie également de l’agrément « Ingénierie sociale, technique et financière» délivré par la Préfecture Île-de-France depuis le 3 février 2016.
  • Le premier projet de l’association orienté en faveur de l’insertion des personnes de bidonvilles commence en juin 2015.
  • Les actions auprès de personnes réfugiées commencent en avril 2017.
  • En 2018, l’association renforce sa gouvernance et continue à innover en terme d’action.