Programme MIA

Le programme Mobilisation pour une Inclusion Active est la réponse apportée par l’association ACINA à l’appel à projet de la Préfecture d’Île-de-France pour la stratégie de résorption des bidonvilles. Conçu en accord avec les principes portés par l’instruction du Gouvernement visant à donner une nouvelle impulsion à la résorption des campements illicites et des bidonvilles du 25 janvier 2018, le projet MIA a pour objectif général contribuer à l’inclusion durable des populations intracommunautaires vivant en bidonvilles et squats en Île-de-France et principalement sur les départements du 92, 93 et 94, à travers l’insertion par l’accès aux droits, à l’apprentissage de la langue française, à l’emploi et au logement, dans le cadre d’une démarche partenariale forte avec l’ensemble des acteurs concernés.

 

Les objectifs spécifiques du programme sont les suivants :

  • Appuyer les personnes dans la création de leur projet et augmenter leur employabilité en leur fournissant des repères, de la confiance et une meilleure connaissance du monde professionnel en France ;
  • Faciliter leur accès aux droits sociaux et aux instruments qualifiants ;
  • Établir une passerelle entre les acteurs économiques et une main d’œuvre potentielle ;
  • Rompre l’isolement des populations marginalisées vivant en bidonville en levant les freins à la mobilité;
  • Faciliter l’engagement des habitants dans un processus d’insertion sociale et économique durable, en particulier les femmes et les jeunes ;
  • Permettre la mise à l’abri de toutes les personnes souhaitant accéder à l’hébergement suite à une évacuation ;
  • Contribuer à l’éclosion de multiples projets locaux d’insertion des populations vivant en squats et bidonvilles ;
  • Accompagner les personnes vers le logement pérenne.

Ainsi, à long-terme, les résultats attendus sont : L’autonomisation sociale et économique, l’accès à des conditions de vie dignes et à l’épanouissement personnel des publics ciblés par le projet ;

L’insertion durable des familles accompagnées et des générations futures ;

La résorption des bidonvilles en Région Île-de-France à travers la sortie vers le logement de ses habitants ;

La sensibilisation des différents acteurs à la discrimination dans l’accès aux droits, à l’emploi et à la formation de ces personnes.

L’essaimage de la méthodologie d’accompagnement socio-professionnelle à un niveau national.

Fermer le menu
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn