chat room in espanol trennung mit zwei kindern dating app für homosexuelle amazon das leben ist zu kurz um das glück auf später zu verschieben

Méthodologie

watch Le cœur du travail d’ACINA réside dans le travail de sensibilisation et d’accompagnement réalisé par ses équipes depuis les bidonvilles et les squats avec une démarche très spécifique du travail social : « l’allers vers ».

Aller vers des personnes qui ne seraient pas nécessairement demandeuses d’accompagnement dès le départ, vers un public qui ne disposerait pas des ressources suffisantes pour accéder à leurs droits, à une insertion par l’emploi et par le logement.

Plusieurs actions de ce type sont  mises en œuvre par les équipes de terrain composées de travailleu.ses soci.ales et de conseill.ère en insertion professionnelle au sein desdes lieux de vie des personnes accompagnées.

source url Le travail des équipes de terrain est riche et varié, il couvre autant désorientations vers des distributions alimentaires que des démarches d’inscription dans le droit commun ou encore l’accompagnement à l’insertion professionnelle.

La diversité des interventions engagées rend compte de la multiplicité des parcours des personnes vivant en bidonvilles et squats, qui regroupent des personnes arrivées récemment de l’étranger et d’autres installées en France depuis plusieurs années. Le degré d’insertion préalable de ces hommes et de ces femmes diffère ainsi au sein des lieux de vie et parfois même au sein du groupe familial.

follow url Si l’intégralité des personnes rencontrées fait part d’une volonté de travailler, d’accéder à un logement et d’offrir une stabilité à son cercle familial, elles sont nombreuses à n’avoir  aucun droit ouvert. La motivation à trouver un emploi s’accompagne d’un éloignement et d’une méconnaissance des institutions.

go to site  

click Principes d’égalité des chances et Parité

source Nous nous engageons à porter une attention particulière au sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes en essayant de respecter la parité. Lors des ateliers collectifs, l’approche transversale d’accès à l’emploi de façon égale pour les femmes et les hommes est abordée avec des techniques d’animation pédagogique. Les ateliers promeuvent l’égalité entre les hommes et les femmes via diverses thématiques.

Le principe d’égalité de chances et de non-discrimination est également respecté par le biais d’une diversité des publics, tant pour le statut juridique que pour les origines diverses : réfugiés/bénéficiaires de la protection subsidiaire, ressortissants européens,Roms ou non.

Les actions de groupe permettent de lutter contre les discriminations en mélangeant les publics qui sont également victimes de leurs propres préjugés ou attitudes discriminatoires. Certains ateliers finissent avec un moment convivial, via un déjeuner/pique-nique avec les participants.

L’intégration socio-professionnelle participe indirectement à la réduction des inégalités en permettant aux personnes accompagnées dans le cadre de cette action d’accéder à des conditions de vie décente, d’accéder aux droits et à l’emploi sans être confrontées aux discriminations et aux freins habituels des personnes en situation de précarité.

follow url Ateliers femmes et jeunes

Une attention particulière a été apporté durant ces dernières années aux femmes et jeunes à travers notamment des ateliers.

L’atelier à destination des femmes a permis de créer un moment intimiste où elles pouvaient se confier sans être face à leur entourage, sur des questions d’ordre personnel, un temps pour parler des moyens de contraception et l’accompagnement vers l’insertion professionnelle à travers la co-écriture de leurs CVS et l’ouverture aux perspectives du monde du travail en France. Des ateliers permettant à la fois de développer le potentiel d’autonomie et de leur redonner confiance en leur avenir et en leurs choix.

L’atelier jeunes fut un franc succès et ne demande qu’à être réitéré prochainement. Durant ces différents ateliers, ils ont été capable de mettre en mots, les aspects positifes de leur personne  et toutes les compétences, savoir-faire et savoir être, qu’ils détenaient. Ils ont pu par la suite comprendre quelles étaient les clés pour réussir un entretien d’embauche et comment se présenter. Dans un quotidien où beaucoup de jeunes s’ennuient et passent leur journée à tourner en rond dans les bidonvilles, ces ateliers ont été une source de motivation et de renouveau pour ces jeunes.

 

ACINA développe désormais sa méthodologie d’intervention dans 6 départements d’Ile-de-France : Paris, Val d’Oise, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Hauts-de-Seine, Essonne.

La réussite de cette méthode peut être également adaptée dans les pays d’origine de personnes ayant bénéficié de l’accompagnement à l’association, ce qui peut inciter à la création de nouveaux projets de ce type dans d’autres pays afin de réduire les inégalités.

LE BILAN INITIAL permet une première évaluation des besoins, des envies, des compétences et des difficultés. Il est effectué par la.le conseill.ère en insertion professionnelle (CIP) et poursuivi au cours des entretiens suivants. Les premières explications sur le marché du travail peuvent être données par la.le CIP, qui insiste sur l’importance de l’obtention d’un contrat de travail pour la réussite de tout parcours d’insertion.

LES ENTRETIENS INDIVIDUELS ont lieu de façon régulière et permettent de créer un lien de confiance, de travailler progressivement sur la motivation de la personne et son degré d’implication dans son parcours d’insertion.

L’ORIENTATION LINGUISTIQUE est réalisée dans le cadre d’une démarche de renforcement des compétences et de remise à niveau. Les personnes demandeuses de cet apprentissage sont inscrites dans des cours correspondants à leur niveau dès le début de leur parcours. Les cours sont animés par des bénévoles de l’association ou par des organismes partenaires 

LA CONSTRUCTION DU PROJET PROFESSIONNEL est élaborée avec la personne en fonction de ses compétences, d’éventuelles formations antérieures, de ses souhaits professionnels et de sa maîtrise de la langue. Sont parallèlement prises en compte les contraintes exprimées par cette dernière quant à sa vie familiale, son état de santé ou l’urgence économique dans laquelle se trouve sa famille. L’accompagnement dans une démarche entrepreneuriale n’est pas exclu de cette réflexion s’il est réalisable, économiquement viable et cohérent avec les compétences et le projet professionnel de la personne.

LA RÉDACTION DU CURRICULUM VITAE Celui-ci est coécrit avec la.le CIP en entretien individuel et peut être finalisé puis mis en forme lors de rendez-vous avec un bénévole parrain emploi ou avec l’appui de bénévoles présents lors de permanences informatiques.

LA PRÉPARATION À L’EMBAUCHE ET L’ORIENTATION VERS UNE FORMATION mêle recherche d’emploi et participation à des ateliers collectifs portant sur des sujets aussi variés que la préparation à l’entretien d’embauche, les codes du monde de l’entreprise ou l’expérience de personnes étant parvenues à obtenir un emploi.

LA MISE EN CONTACT AVEC LES RECRUTEURS prend différentes formes : candidatures spontanées, recherche d’offres sur les plateformes répertoriées par l’association en fonction des domaines, démarchage direct auprès des recruteurs ou des entreprises et structures d’insertion du réseau partenarial d’ACINA.

LE SUIVI POST-EMBAUCHE consiste en un échange régulier entre l’association et la personne embauchée ainsi qu’avec l’employeur de façon plus ponctuelle. Cette étape participe à la pérennisation de l’insertion professionnelle des personnes qui peut permettre de leur trouver un médiateur dans des situations de désaccord ou lorsque celles-ci ont certaines incompréhensions. Elle permet notamment au CIP de fournir des explications à la personne sur la fiche de paie, le fonctionnement des congés payés, etc.  

 

Fermer le menu
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn