Des ateliers pour réduire la fracture numérique

  • Post author:
  • Post category:Nouvelles

Dans un contexte de dématérialisation des services administratifs et sociaux, la question de la fracture numérique est un réel enjeu pour les personnes en situation de précarité, au regard notamment de leur accès aux droits et à l’emploi. Absence de connexion internet, manque de maîtrise des outils sont autant d’obstacles à surmonter. Afin d’y pallier, ACINA et ses bénévoles proposent aux personnes accompagnées des ateliers et des permanences numériques. Introduction à la navigation internet, familiarisation avec les outils de recherche d’emploi, création de boîte mail, autant d’outils précieux pour une insertion réussie.

Une semaine de stage numérique intensif

Grâce à la mobilisation de Ferit, bénévole chez ACINA, l’association a pu mettre en place une semaine de stage numérique à Paris. Manuela, conseillère en insertion professionnelle, Lana, chargée de mission et Ferit construisent ensemble le programme de cette formation en s’appuyant notamment sur les ressources du site www.lesbonsclics.fr. Manuela cible les personnes qui vont bénéficier de l’atelier et fait remonter leurs besoins, Lana coordonne la logistique et les ressources et Ferit apporte son expertise.

Des personnes originaires de Roumanie d’une part et des personnes réfugiées d’autre part assistent ensemble à la formation, laquelle se déroule dans les locaux parisiens de l’association. Une seule condition pour y accéder : une maîtrise de base du français.

Une prise en main progressive de l’outil

Les premiers temps de l’atelier vont avant tout être dédiés à la prise en main de l’outil qu’est l’ordinateur. Comment fonctionne un clavier, le maniement d’une souris… pas à pas il faut apprivoiser l’outil.

Une fois ces éléments de base maîtrisés, la formation peut passer à la vitesse supérieure : apprendre à retrouver une adresse en ligne, se servir d’un traitement de texte, se créer une boîte mail… Tout le monde n’avance pas à la même vitesse mais peu à peu, c’est un CV qui est remis en page, des documents administratifs que l’on apprend à stocker sur une clé USB…

Une “phase 2” pour s’autonomiser peu à peu

Entre le 14 et le 18 décembre, ce sont ainsi quatre personnes accompagnées par ACINA qui ont pu apprendre ou parfaire leurs notions de base de l’informatique. Une première réussie qui en appelle d’autres avec une “phase 2” actuellement en préparation. L’objectif est de taille : permettre aux apprenants de mener à bien des démarches administratives complexes: actualisation Pôle Emploi, envoi de CV, déclarations CAF…
Des permanences numériques hebdomadaires sont également organisées dans les antennes de l’association en Seine-Saint-Denis et en Essonne et seront prochainement déployées dans nos antennes du Val-de-Marne et du Val-d’Oise.

ACINA est donc à la recherche de bénévoles ! Si vous souhaitez nous rejoindre, écrivez-nous : benevolat.acina@gmail.com