Ateliers d’apprentissage poétique de la langue à la Maison de la Poésie

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nouvelles

Depuis le mois de septembre, Loredana, Abdul, Alina, Cassandra et Gheorgue – accompagnés par ACINA à Paris – participent chaque semaine à un projet d’apprentissage poétique de la langue, en partenariat avec la Maison de la Poésie et le Centre Primo Lévi. Nous sommes allés les voir en représentation sur scène au terme d’un peu plus de 3 mois d’ateliers.

 

L’apprentissage du français à travers la poésie

 

La barrière de la langue est un des premiers freins rencontrés par les nouveaux arrivants dans leur parcours d’insertion, tant pour pouvoir s’exprimer à l’oral dans différents contextes au quotidien que pour accéder à leurs droits ou à l’emploi. 

 

Courant 2021, ACINA a été contactée par la Maison de la Poésie afin de devenir partenaire prescripteur – aux côtés du Centre Primo Lévi – dans le cadre de leur projet d’apprentissage poétique de la langue. Sur 8 mois, de janvier à mai, une dizaine d’apprenant.e.s se rendent tous les lundis et tous les jeudis à la Maison de la Poésie. Entre ateliers linguistiques et ateliers créatifs – brillamment animés par Victoria Kaario, autrice et professeure de Français Langue Étrangère – le projet vise à permettre aux personnes d’améliorer leur français écrit et oral tout en laissant libre court à leur imaginaire et à leur créativité ! Les participant.e.s ont également la possibilité d’être accompagné.es dans le passage d’une certification telle que le DELF ou le DALF.

Au-delà de l’apprentissage de la langue, au terme de l’année, les ateliers ont pour objectif d’aboutir à la création d’un livret poétique autour de l’exil, rédigé par les apprenant.e.s et illustré par Damien Macdonald, dessinateur de bande dessinée. Un médium pour “témoigner d’une richesse” et donner “visage et voix aux personnes en situation de précarité linguistique et de mal-logement”. 

“Là où nous sommes” 

Le jeudi 9 décembre, après 3 mois d’apprentissage, les participant.e.s nous ont conviés à une restitution sur la scène de la Maison de la Poésie, afin de nous conter, à travers lectures de textes et prises de paroles, “là où ils en sont”.

Sur scène pendant une quarantaine de minutes, chacun à  leur tour, ils ont lu des textes qu’ils avaient rédigés lors de ces derniers mois, inspirés de leur vie et d’œuvres présentées par Victoria lors des ateliers. Leur lecture était entrecoupée par leurs chants et imagés par les premières illustrations de Damien Macdonald, donnant lieu à un véritable spectacle. Un exercice difficile dont ils sont ressortis très fiers !

Nous avons été particulièrement ému.e.s par cette représentation et fièr.e.s, nous aussi, de voir sur scène Loredana, Alina, Cassandra et Abdul chanter et nous conter leur récit (si Gheorgue n’a pas pu être présent, c’est parce qu’il a en cours de route, trouvé un emploi !). C’est un très beau projet, qui donne voix et offre un espace de parole à des personnes qui n’en ont que trop rarement. 

Après une pause lors des vacances, les ateliers reprendront en janvier 2022 pour la deuxième session. En fin de parcours, une représentation finale devrait avoir lieu avant l’été. Nous avons hâte de voir la suite et nous espérons que vous aussi !

Nous tenons à remercier très chaleureusement Goyave et Feryalle, bénévoles chez ACINA qui ont accompagné les participant.e.s toutes les semaines dans leur apprentissage et fait le lien avec nous sur les avancées et les besoins pour les ateliers.

Un grand merci également à Victoria et à la Maison de la Poésie pour la mise en place de ce projet duquel nous sommes très heureux de faire partie, ainsi que pour la qualité de nos échanges dans le cadre de ce partenariat.